Béoogo Néere - Coopération Internationale Asbl

" Ensemble pour demain "

Belgique - Burkina Faso

Formation à la culture de l’artemisia à Pissi – Janvier & février 2021

Le 24 février 2021, une journée d’information concernant l’utilisation de la tisane d’artemisia comme remède et prévention de la malaria a eu lieu à Pissi. Elle était organisée à l’initiative de l’Association Communautaire pour la Promotion de l’Education et de l’Alphabétisation (ACPEA) et de Béoogo Néere – Coopération Internationale (BNCI).

Cette réunion a permis de rassembler une soixantaine d’habitants de Pissi très intéressés par le sujet. Pour la circonstance, une délégation du village de Thyou s’était déplacée pour partager son expérience de la culture de l’artemisia commencée il y a deux ans et des bienfaits que procure l’usage de cette plante dans la lutte contre la malaria.

Tout au long de cette réunion, le Docteur Alassane Kaboré, médecin cardiologue originaire de Thyou et initiateur de la culture de l’artemisia dans son village, qui était accompagné de son ami, le Docteur Roland Moens, président de l’asbl Artemisia Thyou Burkina Faso, qui soutient financièrement ce projet et qui est également membre de BNCI, ont présenté avec fougue et conviction l’intérêt que représente l’artemisia comme moyen simple et peu coûteux de se prémunir contre le paludisme. De son côté, Monsieur Seydou Zoné, représentant l’organisation internationale « La Maison de l’Artemisia », a proposé et détaillé une formation à la culture de cette plante qui concernerait une douzaine de personnes et qui pourrait être mise en place très rapidement.

 

De gauche à droite, debout: Michel Douamba, Président de l'ACPEA, Roland Moens, Président d'ATBF et membre de BNCI, le Dr Alassane Kaboré; assis: Seydou Zoné, représentant de "La Maison de l'Artemisia", Issaka Kaboré, responsable de la culture d'artemisia à Thyou et Julien Nébié, directeur de l'école primaire de Thyou.
Une partie de l'assistance à la journée de l'artemlisia à Pissi le 24 février 2021
Seydou Zoné, représentant de "La Maison de l'Artemisia" au Burkina Faso

Dans les jours qui ont suivi, après concertation entre les différents partenaires, la décision d’organiser cette formation était prise, les candidats recrutés et le financement totalement pris en charge par BNCI.

Cette formation de trois jours a eu lieu avec succès au début du mois de mai 2021 avec des stagiaires très motivés. Un suivi de cette formation est prévu dans les semaines et les mois à venir.

Les stagiaires lors de la partie théorique de la formation

Le groupe des stagiaires en plein travaux pratiques. Il sont ici en train de réaliser un semis de graines d’artemisia.