Béoogo Néere – Coopération Internationale Asbl

" Ensemble pour demain "

Belgique - Burkina Faso

Que la lumière soit …

L’électricité source de développement

Le 7 novembre 2018, Paul Calus, Gisèle Hernalsteens et Claudy Mohy se sont rendus, avec une délégation de l’ACPEA, au cabinet du Ministre de l’Energie, le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, pour l’informer des réalisations mises en place à Pissi, des projets envisagés et du réel besoin en énergie électrique qui en boosterait la concrétisation.

Le Ministre nous a reçus longuement et s’est montré particulièrement attentif : il a pris des notes lui-même au cours de l’entretien. De retour à Pissi, sur les conseils du Ministre, le Président de l’ACPEA, Michel Douamba, a rédigé une demande en précisant les besoins de la communauté villageoise.

Au début du mois de mars 2019, un imposant matériel a été déposé par camion à Pissi. Ensuite, une équipe de techniciens est venue installer un éclairage public photovoltaïque sur pylônes devant le dispensaire et à plusieurs endroits du « Yaa », le quartier commerçant central de Pissi. Cet éclairage est opérationnel. Il apporte incontestablement un progrès immense au niveau social et économique dans ces quartiers du village, très animés en journée et qui, jusqu’à présent, étaient pratiquement désertés après le coucher du soleil, vers 18h00.

Le « Yaa », c’est aussi le quartier où se tient le marché du village, tous les trois jours, peu importe le jour. A Pissi, comme dans chaque village, le marché est absolument vital pour la vie sociale et économique du village. Il n’y a pas ou peu de commerces en milieu rural. Le marché est le seul endroit où l’on peut écouler ses productions ou fabrications et s’approvisionner pour les besoins de la famille en produits locaux, alimentaires ou artisanaux, comme en produits venant de la ville ou importés

(outillage, ustensiles divers, tissus, chaussures, vêtements, etc). C’est aussi là qu’ont lieux les rencontres, les palabres, les négociations diverses dans une ambiance festive toute africaine.

Il est certain que l’éclairage va permettre la pro- longation de la durée du marché et dynamiser ainsi l’économie locale.

Le pylône d'éclairage du dispensaire.

La demande de l’ACPEA était formulée ainsi : « Monsieur le Ministre, l’arrivée prochaine de l’électricité dans le village, tout en permettant aux élèves de réviser la nuit venue, aide- rait notre association à développer davantage d’autres filières, telles la soudure, la menuiserie, la maintenance électrique, la coiffure dans le

C.E.B.N.F. au profit de beaucoup de jeunes sans emploi et génèrera des activités économiques au- tour du marché. »

Visiblement, cette demande a été entendue et est en cours de concrétisation. Que tout ceux qui oeuvrent pour sa réussite soient remerciés !

L'éclairage à l'entré du marché du coté de la route de Saponé Marché.

Et la lumière fut!

Et, à la sortie du village, côté Béoogo Néere.
Défiler vers le haut